Histoire de la Mustang Eleanor

écrit par le 21 février 2013 | 4 commentaires

Histoire de la Mustang Eleanor

Eleanor. Ce nom résonne aux oreilles des passionnés comme celui d'une star, d'un mythe. Mais quelle est réellement l'histoire de cette Mustang d'exception? Je vais tacher de vous raconter la petite histoire de cette voiture née de l'imagination d'un homme passionné à la fois réalisateur, scénariste, cascadeur, acteur et cinéaste, Henry Blight Halicki.

Il écrivit, produisit et réalisa le film "Gone in 60 Seconds" (60 secondes chrono) sorti en 1974 dans lequel il mit en scène une Mustang appelée Eleanor.

Contrairement à ce que beaucoup d'entre vous croient, il ne s'agit pas d'une Mustang Mach1 de 1973, mais d'une Mustang Fastaback de 1971 maquillée en Mach1 de 1973, HB Halicki n'ayant pas eu les fonds en 1971 pour produire et réaliser son film.

En réalité il y eu deux Eleanor qui jouèrent dans ce film, une utilisée pour les plans "cosmétiques" du film, et une seconde profondément modifiée utilisée dans les cascades qui nécéssita plus de 250 heures de travail.

Eleanor première du nom, une Mustang Fastback de 1971 maquillée en Mustang Mach1 de 1973.

HB Halicki mouru en 1989 alors qu'il produisait le remake de son film, "Gone in 60 Seconds 2", ce qui mit un coup d'arret à la production qui finira, après de nombreux essais infructueux, par trouver un accord avec sa veuve en 1995.

Denice Shakarian Halicki confia alors à Disney et au producteur Jerry Bruckheimer (Le flic de Beverly Hills, Top gun, Jours de tonerre, Bad boys, Armageddon, Pirates des Caraïbes et bien d'autres) le remake du film de son defunt mari.

Le tournage débuta en 1999 et le film sorti en salle en 2000 avec comme acteur principal Eleanor (certains disent Nicolas Cage).

Il est dit dans le film qu'il s'agit d'une Mustang Shelby GT500 de 1967 mais en fait il n'en est rien. La rareté de ce premier modèle signé Caroll Shelby est telle qu'il était impossible à la production de réunir la douzaine de voitures nécessaires au tournage. Ce sont donc des Mustangs Fastback de 1967 qui ont été utilisées, recarossées par Chip Foose, et équipées de moteurs Shelby super Snake V8 au Nitrous développant plus de 700 chevaux...
Cependant Caroll Shelby a lui même signé ces modèles d'exception et c'est officiellement qu'elles portent le nom de Shelby GT500.

Le succès du film fut tel qu'Eleanor devint une véritable icône et c'est naturellement que Chip Foose continua a produire ces fameuses Mustangs, toujours signées par Caroll Shelby, qui se revendent à prix d'or de nos jours, entre 100 000€ et 200 000€.

La Mustang GT de 2005 a eu elle aussi le droit à ses versions Eleanor, produites par Ronaele, Cervini et Thalon design. sur une base de GT, proposant jusqu'à 700 chevaux pour la version la plus puissante.

Eleanor Ronaele

Eleanor Cervini

Eleanor Thalon Design, probablement la plus proche de l'originale.

    4 Commentaires

  1. Sympa l’histoire de l’Elanor ! Heureusement qu’ils ont fait des répliques pour le tournage, c’eût été dommage de les casser pour le seul besoin d’un film !

    • et surtout hors de prix :)

  2. Je suis l’heureux prorpiétaire d’une éléanor CERVINI’S avec préparation moteur et PROCHARGER et c’est une voiture fantastique si l’on oublie l’homologation qui a duré 5 mois

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>